Départ de l’ONUCI/ Aïchatou Mindaoudou : ‘’mon destin est lié à celui de ce pays’’

Abidjan (Côte d’Ivoire) – La Représentante Spéciale du Secrétaire général de l’ONU, Aïchatou Mindaoudou, chef de l’Opération des Nations en Côte d’Ivoire (ONUCI) dont la mission s’achève, vendredi, a confié aux femmes ivoiriennes de toutes les chapelles politiques et de la société civile qui lui rendaient un vibrant hommage, jeudi nuit, que ‘’son destin est lié à celui’’ de la Côte d’Ivoire.

‘’C’est ici en Côte d’Ivoire, ma conscience professionnelle et mon caractère ont été forgés’’ a dit Mme Mindaoudou qui a rappelé, la voix étreinte par l’émotion, ses années universitaires à la faculté de droit d’Abidjan dans les années 80.

Rentrée dans son Niger natal en 1984, a-t-elle poursuivi, ‘’je suis revenue en Côte d’Ivoire en 2002 en tant que ministre des Affaires étrangères de mon pays et comme le Niger assumait la présidence de la CEDEAO, je présidais les réunions ministérielles dans le cadre de la résolution de la crise militaro-politique qui avait éclatée entre temps ici. J’étais régulièrement constante à Abidjan, pour les négociations’’, a indiqué Aïchatou Mindaoudou.

‘’Puis en 2013, alors que j’étais aux Nations Unies, le secrétaire général a bien voulu me nommer comme sa représentante spéciale en Côte d’Ivoire cumulativement aux fonctions chef de l’opération. Vous voyez donc que mon destin est lié à celui de la Côte d’Ivoire’’, a avancé Mme Mindaoudou, soulignant qu’elle a ‘’une dette à payer à ce pays’’.

Auparavant, les femmes de Côte d’Ivoire, à l’unisson, n’ont pas tari d’éloges à l’égard de la diplomate nigérienne ‘’heureuse de retrouver pendant quatre ans mes amies de la fac de droit qui m’ont entouré de leur affection durant mon mandat ici’’.

Pour la ministre de la Solidarité, de la Femme et de la Protection de l’Enfant, Pr Mariatou Koné, Madame, Mme Mindaoudou a ‘’su à travers des cadres appropriés, rassembler les Ivoiriens sans distinction d’origine, afin de ressouder le tissu social fragilisé’’.

‘’Grâce à vous, la Côte d’Ivoire a organisé pour la première fois des élections présidentielles sans violence depuis 25 ans. Grâce à vous, le pays a repris sa marche’’ a salué Pr Mariatou Koné, rassurant que ‘’l’Etat va consolider les acquis de l’ONUCI, en créant un cadre de concertation permanente’’.

Divers dons de pagnes, de tableaux et un portrait ont été offerts à Aïchatou Mindaoudou par les femmes de Côte d’Ivoire en présence du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, des femmes membres du gouvernement, des épouse des présidents d’institutions.
APA avec Afrique Infos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *