Lancement des travaux de réhabilitation de l’axe Daloa-Yamoussoukro: 15 000 personnes mobilisées, disent merci à Ouattara

Le lancement des travaux de réhabilitation de l’axe Daloa-Yamoussoukro a enregistré du beau monde ce samedi 2 décembre 2017.

Cette cérémonie qui avait pour but de donner le top départ des travaux s’est transformée en une grande manifestation de remerciement des populations des régions du Haut Sassandra, de la Marahoué et du District de Yamoussoukro au chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Et dans l’histoire de l’organisation des manifestations à Daloa, rares sont celles qui ont atteint ce niveau de mobilisation. La place du corridor de Balouzou à l’entrée de la cité des Antilopes s’est avérée exiguë pour accueillir la marée humaine de près de 15 000 personnes qui a déferlé sur Daloa.

Visiblement heureux de cette grosse mobilisation, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly n’a pas caché sa joie devant ce travail abattu par le comité d’organisation, avec à sa tête le Secrétaire d’Etat Mamadou Touré.

Au-delà de la région du Haut Sassandra, avec le chef-lieu de district Daloa et d’autres villes comme Issia, Vavoua, Zoukougbeu et Gonaté, les populations sont venues aussi de la région de la Marahoué, précisément de Bouaflé, Zuénoula, Sinfra, Gohitafla et Bonon et également du District Autonome de Yamoussoukro pour s’associer à cette reconnaissance populaire au président de la République.

A côté des populations, les élus et cadres de ces régions ont répondu à l’appel du comité d’organisation.

L’ensemble des membres du Gouvernement issus de ces régions, des députés et des maires ont assisté à cet événement. L’on notait également la présence de figures emblématiques de Daloa comme le Pr Alphonse Djédjé Mady, président du Conseil régional, des anciens tels que Léopoldine Tiezan Coffie, Brito Nama Boniface, Mathieu Babaud Darret, d’illustres cadres comme Antoine Gnizako, Bamba Yacouba etc. Au niveau de la Marahoué, la forte délégation était conduite par Charles Koffi Diby, Président du Conseil Economique, social, environnemental et culturel qui a reçu un vibrant hommage de la part du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour ce qu’il a fait et ce qu’il continue de faire pour la Côte d’Ivoire.

Pour le District de Yamoussoukro, outre le ministre Souleymane Diarrassouba, le Gouverneur du district Augustin Thiam a effectué le déplacement.

Ainsi, devant cette mobilisation extraordinaire, le Pr Alphonse Djédjé Mady, président du Conseil régional du Haut Sassandra et porte-parole des populations des trois régions bénéficiaires de cette réhabilitation a salué cette action du chef de l’Etat qui vient concrétiser le rêve de tout un peuple.

« C’est le rêve de tout un peuple qui devient une réalité aujourd’hui. Nous avons subi pendant des mois et des mois la traversée pénitentiaire, nous avons subi le calvaire de Daloa à Yamoussoukro. La dégradation de cette portion de route a causé des pannes à nos véhicules, facilité la tâche aux coupeurs de route et entraîné des accidents souvent mortels… Nos colonnes vertébrales ont payé un lourd tribut à chaque traversée. Nous nous demandions à quand la fin du calvaire. Aujourd’hui, Alassane Ouattara nous dit « frères et sœurs », l’épreuve prend fin. Quel soulagement ! », a indiqué le Pr Djédjé Mady.

Notons également que cette cérémonie a enregistré la participation de chefs traditionnels venus des trois régions. Et le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, à son arrivée dans la cité des Antilopes a rendu une visite de courtoisie à l’imam central et à l’archevêque de Daloa.
PP

Facebook Comments / Commantaire Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.