Transport aérien – 10 mai 2018, premier vol Abidjan- New York, des aéroports pour Séguéla et Kong, 10.000 emplois en vue

Le ministre des Transports, Amadou Koné a fait une importante annonce ce jour concernant la desserte directe des Etats-Unis à partir d’Abidjan. Le 10 mai 2018 à 13h consacrera le premier vol direct annoncé vers New-York, aux Etats-Unis d’Amérique, à partir d’Abidjan avec la compagnie Ethiopian Airlines.

Le retour est prévu pour le 12 mai à 12h. Suivront des vols par une fréquence de trois vols par semaine. Un couronnement pour Amadou Koné et ses équipes qui ont mené les négociations sans répit avec la compagnie éthiopienne. Cette annonce a été faite à l’occasion de la cérémonie de vœux de nouvel an au ministre des transports à la CGECI, à Abidjan-Plateau. Amadou Koné a saisi l’opportunité pour annoncer « la réhabilitation des aéroports de Bouaké, Man, Korhogo, Odiénné, San Pedro et Yamoussoukro avant fin 2018 et Séguéla et Kong seront dotés en aéroport » a-t-il indiqué.

Ces nouvelles lignes ajoutées à celle qui sera ouverte sur Bondoukou ou Bouna augmentera les rotations de la compagnie nationale Air Côte d’Ivoire et sera un coup de pouce au tourisme avec le parc de la Comoé. De son bilan, Amadou Koné s’est réjoui des 54% de parts de marché que la compagnie Air Côte d’Ivoire a dans la sous-région. « Tous ces acquis sont le fruit de nos efforts conjugués, je ne ménagerai aucun effort pour faire des vœux du Chef de l’Etat une réalité dans notre secteur des Transports » a assuré le ministre entouré par la grande famille des transports ivoiriens.

Mais, il a surtout reconnu les coûts onéreux pratiqués sur la plateforme aéroportuaire d’Abidjan, dénoncés par les entreprises usagers. Il a assuré que des discussions seront menées afin d’alléger les coûts et ainsi rendre cet aéroport plus compétitif. « La construction de l’Aérocité Akwaba débutera en 2018 pour une superficie de 50 ha » a anoncé le ministre Amadou Koné.

Il a insisté sur les travaux d’agrandissement du port d’Abidjan sur 1500 ha vers l’île Boulay et ceux en cours au port de San pedro pour recevoir 1 million de containers avec à la clé 10.000 emplois directs. Ce port aura l’aéroport dont les travaux sont en finition, comme soutien logistique car il sera dédié au fret. Les deux ports ivoiriens ont réalisé de belles performances dans un contexte de concurrence. En 2017, les ports d’Abidjan et San Pedro ont réalisé des taux de croissance de 3.2% et 1.5% « malgré les difficultés » a soutenu Isabelle Guessène, porte-parole de la communauté portuaire d’Abidjan et San pedro qui a souhaité l’accélération des travaux de la plateforme logistique du PK 27, sur l’autoroute du nord. « Si rien n’est fait, les retombées bénéfiques des investissements courent le risque d’un repli » a-t-elle indiqué.

Quentin Gérard, au nom de la communauté ferroviaire, Diaby Ibrahima, pour les transporteurs routiers, Aboubacar M’barah Masha, pour les compagnies privées opérant à l’aéroport d’Abidjan ont salué le travail abattu par Amadou Koné en 1 an. « L’équité dans le traitement des compagnies » qui desservent l’aéroport d’Abidjan a été placé sur le tableau de bord du ministre Amadou Koné. Tous les acteurs privés et parapublics, ont, avec l’inspecteur général, Kouamé Oi Kouamé, assuré Amadou Koné de leur engagement à faire route le voyage avec lui. L’atteinte de l’objectif de l’émergence passe par une convergence de vue sur la conduite sur les différents espaces.

ARS

Facebook Comments / Commantaire Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.