Autonomisation de la femme : les 3A mobilisent plus de 26 millions de FCFA à sa 8ème Nuit de Bienfaisance

L’objectif l’Amicale des Anciens de l’Association des élèves et étudiants musulmans de Côte d’Ivoire (3A) lors de sa 8ème édition de sa Nuit de Bienfaisance est partiellement atteint. Ce sont plus de 26.000.000 FCFA mobilisés dans la nuit de samedi 21 au dimanche 22 avril en présence de plusieurs invités de marque. C’était dans un hôtel de la place à Abidjan.
Cette 8ème édition de la nuit de Bienfaisance a tenu toutes ses promesses. Plus de 250 convives, des personnalités de 1er plan, venus pour la cause de Dieu mais aussi pour l’épanouissement de la femme. Les uns et les autres ont fait parler leur cœur pour l’autonomisation de la femme ivoirienne.
Sur 50 millions de francs CFA attendus au cours de cette soirée, ce n’est que plus de 26 millions qui ont été mobilisés à l’issue d’une levée de fonds et de la vente aux enchères de certains objets d’arts et un exemplaire du Coran.
Moctar Touré, Directeur de cabinet adjoint du Premier ministre, parrain de ladite cérémonie, a indiqué que le thème de cette 8ème édition «Mobilisons-nous pour l’autonomisation de la femme» a tout son sens car il vise à l’amélioration des conditions de vie des femmes. En outre, pour la présidente de la cérémonie, Nassénéba Touré, Maire d’Odienné, a traduit toute sa joie pour le choix du thème mais également pour son impact sur les femmes. C’est pourquoi, il a exhorté tous à faire parler leur cœur pour venir en aide à toutes ses femmes. «Les femmes constituent un maillon essentiel dans la société. Il n’existe pas une politique efficace pour soutenir leurs activités comme l’accès aux crédits bancaires. Et pourtant leur réussite permet d’harmoniser le foyer. Elles ne doivent pas constituer une menace mais plutôt une force. C’est ensemble que nous allons y parvenir », a-t-elle dit en s’inscrivant dans la vision des 3A.
El Hadj Cissé Abdul Kader, PCA des 3A, a précisé que sa structure a décidé de combattre la pauvreté à travers la mobilisation de ces fonds. Pour son dernier mandat à la tête des 3A, le souhait du président Sayndou Bakayoko est d’offrir des opportunités à certaines femmes ivoiriennes afin de lutte contre la pauvreté. Pour cela, il dit compter sur les uns et les autres pour la concrétisation de ce rêve. « Nous, les 3A, voulons être le leader des changements qualitatifs de la communauté nationale et d’apporter notre soutien aux couches les plus vulnérables de la société », a-t-il dit.
Quant à l’imam Cissé Djiguiba représentant le Cheick Al Aima Boikary Fofana a souligné que c’est une cause noble. C’est en cela qu’il a exhorté chacun à chercher l’agreement divin en y participant à cette mobilisation de fonds pour l’autonomisation de la femme.
Plusieurs promesses de dons sont en cours en vue de l’atteinte du montant projeté. La soirée a été riche en couleur et en prestation artistique.
Notons que les 3A ont mobilisé plusieurs fonds dans des œuvres caritatives pour le bien-être des populations.
Fané N’facoro

Facebook Comments / Commantaire Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.