Africa Youth Conference 2018 (Sièges des Nations Unies en Afrique): Une Ivoirienne fait bouger les lignes

Elle est connue pour son combat en faveur de l’éducation et du leadership de la jeune femme. Sefora Kodjo-Kouassi, a brillamment représentée la Côte d’Ivoire lors du sommet de la jeunesse Africaine : Africa Youth Conference 2018 qui s’est tenue en Nairobi, au siège des Nations Unis en Afrique du 23 au 25 Octobre 2018.

La rencontre qui a réuni plus de 200 jeunes leaders venus de 52 pays Africains était placée sous le thème : PRIORISER L’INVESTISSEMENT DANS LA JEUNESSE AFRICAINE A TRAVERS L’AGENDA POST 2015.

Mme Kodjo y a fait une belle prestation, à travers le panel sur: La participation des jeunes femmes dans les sphères politiques. En effet, son expérience de plus de 10 ans sur les questions de genre a favorisé une contribution de qualité.

L’intervention de Mme Kodjo s’est articulée autour de trois principaux chantiers qu’elle a portés à l’échelle africaine, à savoir:

• La construction d’un leadership de la jeunesse, doté d’une vision et d’un engagement en faveur de l’égalité des sexes, de la justice et de la transformation sociale
• Le développement des capacités de leadership des jeunes femmes pour une participation accrue dans le processus de prise de décision en Afrique
• Le défi des jeunes dirigeantes exerçant dans la défense des droits des femmes et dans la promotion d’une jeunesse responsable ainsi que leur participation efficace à tous les niveaux de la vie sociale, économique, rurale ou politique

Notons que Mme Kodjo dirige une organisation internationale de jeunesse appelée SEPHIS qui se consacre à la mise en valeur des voix et des perspectives des jeunes femmes sur les problèmes liés à leur éducation, leur leadership et leur autonomisation.

À travers des conférences, des ateliers, des programmes d’éducation et des forums, SEPHIS apporte des connaissances et des solutions pratiques aux jeunes femmes par le biais d’un rassemblement et d’un engagement pour l’impact. L’association est représentée dans 5 pays africains.
Grâce à son engagement pour l’éducation et la promotion de la jeune fille, Mme Kodjo avait déjà fait l’objet de plusieurs distinctions notamment :
• Une reconnaissance par l’Union Africaine de son programme AWF (African Women of the Future Fellowship) comme modèle d’innovation dans l’éducation en Octobre 2018
• Une accréditation par l’Union Africaine comme médiatrice pour la Paix
• Une accréditation par le réseau Africain des femmes leaders initié par ONU FEMMES
• Une reconnaissance Internationale par le Département d’Etat Américain comme meilleure boursière mondiale des programmes américains pour le mois de mars 2018. Une reconnaissance par les dirigeants de la Fondation OBAMA parmi des 200 jeunes leaders Africains 2018

La participation de Mme Kodjo à ce sommet de haut niveau de la jeunesse africaine, a été occasionnée par UNICEF Côte d’Ivoire dont elle est la Porte-Voix pour le programme U-REPORT.

SEPHIS

Facebook Comments / Commantaire Facebook