Ouverture de la 2ème session ordinaire de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains à Fès / Immuniser l’Afrique contre la radicalisation et le terrorisme au centre d’intérêt

Fès-Les travaux de la 2ème session ordinaire du Haut Conseil de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains ont débuté, le samedi 3 novembre 2018 à la grande salle de la commune de Fès au Maroc.
Réunir pour la 2ème fois consécutive dans la capitale spirituelle du royaume chérifien, les Ouléma Africains ont salué à sa juste valeur le bilan satisfaisant de 2017 des 19 activités de la Fondation réalisées dans toute l’Afrique. Ensuite, ils décideront du programme annuel de l’an 2019.
Dr. Ahmed Attaoufiq, président délégué de la Fondation Mohammed VI des Oulema Africains, Ministre des Habouts et des Affaires Islamique du Royaume du Maroc, a dans son allocution d’ouverture de la 2ème session ordinaire, félicité tous les Ouléma Africains pour leur implication dans l’exécution du programme annuel de 2017. En outre, rappelant la vision de la Fondation, il a fait savoir que ce sont des valeurs qui unissent tous les ouléma à travers la préservation et la conservation des constances spirituelles et religieuses de l’Islam modéré, mais aussi de la consolidation des relations entre le Royaume Chérifien et les autres pays africains. ’’Les objectifs de la fondation Mohammed VI est de collaborer avec les Ouléma Africains pour immuniser l’Afrique contre la radicalisation et du terrorisme’’, indique-t-il. Le président délégué de la Fondation n’a pas manqué de rappeler les 4 caractéristiques à tous ceux qui veulent militer à la fondation qui sont entre autres : le dévouement dans la gestion des affaires de la communauté ; être ouvert et flexible dans l’éthique et dans la déontologie de l’Islam ; travailler inlassablement et ne pas se laisser impacter par les forces nouvelles et les mauvaises images que montrent les ennemis de l’Islam et réaliser de grands travaux à des coûts maitriser pour le bonheur des populations africaines.
Au nom des Ouléma du Maroc, Dr. Mohammed Yessef, a mis l’accent sur l’engagement des savants africains pour faire de l’Afrique un sanctuaire de paix, d’amour et de respect de la dignité humaine. « Votre mission est de lutter contre la déviation et la radicalisation qui constituent un frein au développement et au bien-être de l’Afrique. Nos ancêtres nous ont légué de bons comportement et de bons enseignements de l’Islam. C’est pour cela qu’ils ont pu accomplir des miracles », souligne-t-il. Après avoir remercié le Roi Mohammed VI pour la création de la Fondation des Ouléma Africains, et surtout celle de la chaîne de télévision et radio Mohamed VI pour la religion musulmane, le Cheick Ibrahim Saleh Husseini, président de la section du Nigeria, s’est réjoui en ces termes : « nous savants africains, nous nous félicitons pour cette chance unique de faire vivre le vrai Islam modéré en contradiction avec l’islam barbare et terroriste ».
Apres la cérémonie officielle de la 2ème session ordinaire, les oulémas se sont retrouvés en 4 commissions à savoir : scientifique, Charia, Coopération et communication pour réfléchir sur le programme des projets de l’an 2019.
Notons qu’à cette 2ème session ordinaire participe plus de 250 membres Oulémas et 100 Halimates des différentes sections de la fondation venus de 32 pays africains.
Fané N’facoro

Facebook Comments / Commantaire Facebook